Sen santé

Anorexie

 

L’anorexie  est un trouble du comportement alimentaire (TCA) caractérisé par une restriction des apports énergétiques dans le but de perdre du poids. L’anorexie mentale survient le plus souvent entre 14 et 17 ans. Toutefois, les formes prépubères de l’anorexie, dès 9-10 ans, semblent en augmentation dans la population. La survenue d’une anorexie mentale tardive à l’âge adulte est également possible.  On distingue deux types d’anorexie mentale : l’anorexie restrictive et l’anorexie avec crises de boulimie (type accès hyperphagique / purgatif).

L’anorexie restrictive

Il s’agit de la forme d’anorexie mentale la plus répandue. Les patients atteints par cette maladie engagent une restriction alimentaire sur une longue période (régime, jeûne), car ils ont une peur croissante de prendre du poids ou de devenir gros. Ils tentent également de perdre du poids par le biais d’une pratique sportive excessive.

Les personnes souffrant d’anorexie restrictive développent une perception anormale de leur poids, qu’elles voient beaucoup plus important que ce qu’il est en réalité. Elles éprouvent un besoin de contrôle de leur corps et des calories ingérées, pour renforcer le sentiment de maîtrise de leur vie et calmer leurs angoisses.

À l’inverse de la boulimie, l’anorexie restrictive ne compte pas d’accès récurrents d’hyperphagie (gloutonnerie), de vomissements provoqués ou de comportements purgatifs (critère d’exclusion) pendant 3 mois au moins. En outre, les restrictions touchent l’alimentation d’un point de vue quantitatif (nombre de calories ingérées) et qualitative (catégories d’aliments, par exemple gras ou sucrés). Ces restrictions peuvent aussi être plus sélectives et toucher un seul ingrédient ou type d’aliment. Le Dr Filsnoël souligne que les patients souffrant d’anorexie mentale sont souvent des personnes ayant beaucoup d’exigences envers elles-mêmes, mais peu de confiance et une faible estime d’elles. La conduite anorexique éloigne leurs émotions négatives, en créant un état particulier.

Les patients souffrant d’anorexie ont généralement un sentiment de toute-puissance, et sont fréquemment fiers de leur maigreur. Ils en tirent une grande satisfaction qui renforce leur estime et accentue encore le processus de restriction. Le Dr Filsnoël explique que ce cercle vicieux et radical éloigne le sentiment de faim…….Voir plus

Partager sur:

Demander un rendez-vous